Forum de l'association d'airsoft Merc Of Normandie basée dans l'eure. Forum souvent copié mais jamais égalé
 
AccueilMembresRechercherFAQS'enregistrerConnexionCalendrierGroupes

Partagez | 
 

 Armement divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Mar 12 Fév - 19:40

FN SCAR

Le SCAR ou SOF (Special Operations Forces) Combat Assault Rifle est un fusil d'assaut belge mis au point par la FN Herstal (Herstal).




Présentation

Pays Belgique
Type Fusil d'assaut compact (SCAR-L), Fusil d'assaut (SCAR-H)
Fabricant FN Herstal (Fabrique Nationale de Belgique)
Date de création 2008
Caractéristiques techniques
Munitions SCAR-L(5,56 × 45 mm OTAN),
SCAR-H (7,62 × 51 mm OTAN)
Cadence de tir SCAR-L: 650 coups par minute/SCAR-H: 600 coups par minute
Masse (non chargé) SCAR-L: 3,5 kg (sans munitions)
SCAR-H: 3,9 kg (sans munitions)
Longueur SCAR-L: 620 mm à 850 mm selon le type de canon
SCAR-H: 770 mm à 997 mm selon le type de canon
Capacité SCAR-L: 30 cartouches,
SCAR-H: 20 cartouches





Les différent modèle de SCAR

Caractéristiques

Le SCAR a été conçu pour répondre aux besoins spécifiques du United States Special Operations Command (SOCOM), le commandement des opérations spéciales de l'armée américaine, auquel le XM8, qui devait devenir le fusil standard de l'armée américaine, ne convenait pas.
Le SOCOM souhaitait obtenir une arme qui puisse être convertie sur le terrain pour plusieurs calibres afin d'offrir à ses troupes un système d'armes d'un maniement identique simplifiant la maintenance et la logistique mais néanmoins parfaitement adapté aux différentes missions.
Le SCAR se présente en deux versions, le SCAR-L (pour Light) appelé Mk-16 par les forces armées des États-Unis chambré en 5,56 mm OTAN et le SCAR-H (pour Heavy) (Mk-17) chambré en 7,62 x 51 mm OTAN. Le SCAR-H sera peut-être à terme disponible dans une version chambrée pour le 7,62x39 mm, la munition de l'AK-47 et pourra recevoir ses chargeurs. Ce choix vise à permettre aux troupes en opération derrière les lignes ennemies d'utiliser les munitions disponibles. Il est probable qu'il soit également chambré pour d'autres munitions.

Chacune de ces versions pourra connaître trois variations portant sur la longueur du canon:
S : standard, canon de taille normale
CQC : Close Quarters Combat, canon court améliorant la maniabilité, surtout utile en combat urbain
SV : Sniper Variant, canon long pour le tir de précision à longue portée
L'arme en elle-même est dérivée du FN FNC, certaines parties de son mécanisme copient celui de l'AK-47 qui semble moins sensible à la poussière et au sable fin. Le SCAR est équipé de quatre rails Picatinny pour monter tout type de lunettes, torches ou désignateurs lasers (au-dessus, au-dessous et sur les côtés). Il est également doté d'une crosse en polymère qui est à la fois télescopique et rabattable sur le côté de l'arme pour gagner en maniabilité. Le FN SCAR peut être équipé d'un lance grenade de 40mm dénommé EGLM, qui a l'avantage d'offrir une commande située sous la détente de la carabine, ce qui permet de l'utiliser sans avoir à changer la prise en main de l'arme. Ce lance-grenades est entièrement ambidextre et accepte les grenades de type long, comme les éclairantes par exemple. On peut aussi y mettre un lance-grenade M203.
L'arme est fabriquée aux États-Unis par la filiale locale de la FN Herstal.









et une petite vidéo : http://www.fnherstal.com/index.php?id=495





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
tutur



Messages : 58
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 37
Localisation : evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Mer 13 Fév - 21:18

trouves qq chose sur le vector mec!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Sam 16 Fév - 16:55

Le Steyr AUG




AUG A3

Présentation

Pays Autriche
Type Fusil d'assaut
Architecture bullpup
Date de création 1978-présent
Caractéristiques techniques
Munitions 5,56 x 45 mm OTAN
Mode d'action fusil à culasse pivotante, sélecteur de tir fonctionnant par emprunt de gaz (semi-auto, rafale de 3 coups, auto)
Cadence de tir 650 coups/min
Portée pratique 500 m
Portée maximale 2 700 m
Masse (non chargé) 3,583 kg
Masse (chargé) 4,091 kg (chargeur de 30 cartouches)
Longueur 805 mm
Longueur du canon 508 mm
Capacité 30 ou 42 cartouches
Viseur lunette de tir 1,5x
Variantes Steyr AUG A1, Steyr AUG A2, Steyr AUG A3, Steyr AUG 9mm



Le Steyr AUG (Armee Universal Gewehr = fusil militaire universel) est un fusil d'assaut autrichien de type bullpup de calibre 5,56 mm OTAN. Il ne s'agit pas seulement d'un fusil d'assaut, mais plutôt d'un véritable système d'arme puisqu'il est conçu pour pouvoir être modifié en quelques secondes à l'aide d'un simple kit et ainsi passer d'une version à une autre. Le Steyr AUG est avec le FAMAS français l'un des premiers fusils d'assaut bullpup a avoir été massivement adopté par une force armée. Cette configuration lui permet de rester compact sans sacrifier la longueur du canon.
Autre particularité, le sélecteur de tir est incorporé à la queue de détente. Il suffit donc à l’utilisateur, pour tirer en rafale, d'appuyer en continu sur la queue de détente de l'arme ou par à-coup pour le tir en semi-auto.
Un dispositfif analogue équipe le pistolet-mitrailleur Jati-Matic, ainsi que d'autres armes.



AUGA1 : nom donné en 1981 à la version militaire d'origine. Conçu vers 1974 et adoptée en 1978 par la Bundesheer comme STG77. Teinte en vert. Viseur optique à grossissement fixe 1,5x fixé à demeure. Existe en version fusil (canon de 51 cm) ou carabine (canon de 40,6 cm). Fut proposé au début des années 1980 avec un canon de 36 cm. Poignée antérieure rabattable.
AUGA2: Version avec poignée antérieure mais la visée 1,5x est remplacée par un rail Picatinny (Mil. Std. 1913) pour accessoires.
AUGA3 : version sans poignée antérieure ni viseur 1,5x mais munie de quatre rails Picatinny
AUG Para ou SMG : version pistolet-mitrailleur en 9 mm Parabellum. Tire grâce à un système de culasse non calée. Adopté par les forces de l'ordre autrichiennes (MPi88) et chiliennes. Il existe un kit (ensemble canon/culasse+chargeur) permettant de transformer rapidement et aisément un AUGA1 en AUG Para.
AuG P (Polizei ou Police) : version du AUGA1 ne pouvant pas tirer en rafale. Teint en noir. Destiné aux SWAT et unités analogues.
AUG HBar : Version à canon lourd et long (62 cm) muni d'un bipied. Sert de mitrailleuse légère d'appoint. Peu répandu.
AUG Sniper : AUGA2 muni d'un bipied léger et d'un canon de 60 cm



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Mar 19 Fév - 18:22

Le FN Five-seveN





Spécifications

Five-seveN Five-seveN Tactical
Calibre 5,7 mm FN Herstal type SS190 (5,7 x 28 mm)
Fonctionnement Par recul
Mécanisme de détente Double action Simple action
Sûretés automatiques Sécurité de percuteur empêchant tout départ accidentel
Indicateur d'armement sur la partie supérieure gauche de la glissière
Sûreté manuelle (aucune) oui (bloque la détente)
Longueur de l'arme 208 mm
Longueur du canon 122,5 mm (4,82")
Rayures 8, droitières, au pas de 9 pouces
Vitesse initiale de la balle SS190 / L191 (traçante): 650 m/s
T194 (entraînement): 640 m/s
SB193 (subsonique): 305 m/s
Poids de détente 4,5 à 6,5 daN (5 kg) 2 à 3 daN (2,5 kg)
Poids (chargeur vide) 618 g 630 g
Poids (chargeur plein) 744 g 756 g
Durée de vie Plus de 20 000 tirs
Capacité du chargeur 20 cartouches (ou modèle limité à 10 cartouches)
Portée effective maximale 50 m





Le FN Five-seveN est un pistolet semi-automatique simple action ou double action chambré pour une munition très particulière puisqu'il s'agit de celle utilisée dans le P90 dont il est l'arme secondaire toute désignée. Il est construit par la FN Herstal.
La munition, 5,7 x 28 mm est conçue comme une version miniature du 5,56 mm OTAN, bien moins puissante elle permet toutefois de passer au travers des protections individuelles.
Connu comme "matapolicia" (tueur de policiers), il est actuellement l'une des armes de prédilection des cartels mexicains.
Le Five-seveN est construit autour d'une carcasse en polymère et possède un rail sous le canon permettant d'installer des accessoires tels qu'une torche ou un viseur laser. Le pistolet existe en deux versions :
le Five-seveN fonctionnant en double action, il est destiné à un usage militaire comme arme secondaire ; il n'a pas de sûreté manuelle.
le Five-seveN Tactical fonctionnant uniquement en simple action est destiné à la police et aux unités spéciales pour qui le Five-seveN constitue l'arme principale ; un levier de sûreté est situé au-dessus de la détente.
Le Five-seveN Tactical en simple action avec une sécurité manuelle au-dessus de la détente. Cette sécurité est ambidextre (elle est identique de chaque côté de l'arme). Cette version en simple action a été conçue à la demande du US Secret Service américain. Quelques évolutions des accessoires des Five-seveN ont eu lieu depuis les premiers modèles, mais l'arme reste dans l'ensemble la même avec une mécanique identique. Certaines séries de modifications ont été regroupées dans des versions proposées à la vente sur le territoire américain :
le Five-seveN IOM (Individual Officer Model), un Five-seveN Tactical doté d'un ensemble d'accessoires rendant l'arme plus ergonomique : sécurité ambidextre d'une forme nouvelle (avec reliefs de position pour repérage tactile), rainures à l'avant du pontet, caoutchoucs à rayures obliques à l'arrière de la glissière au lieu de ceux à points antidérapants "grips" des premiers Five-seveN. L'IOM est aussi doté d'un rail à crans au standard Picatinny (MIL-STD-1913), d'une nouvelle hausse ajustable combinée à un guidon de plus grandes dimensions, le tout dans une finition noir au lieu du gris mat précédent.
le Five-seveN USG (United States Government) : version "définitive" du Tactical pour le US Secret Service. Il reprend les caractéristiques de l'IOM avec un pontet droit, un verrou de chargeur plus large et de nouveaux revêtements adhérents sur la crosse font leur apparition.
Le faible calibre de la munition ainsi que son faible recul permettent au Five-seveN d'être particulièrement léger et de rester facilement contrôlable tout en proposant un chargeur de 20 coups. En revanche le calibre réduit de sa munition induit un pouvoir vulnérant inférieur à celui d'un pistolet de combat conventionnel.





La cartouche 5.7x28mm

Un projet issu de la FN R & D est le pistolet Five-seveN et sa cartouche 5.7x28mm. À partir de la fin des années 1980 FN a conclu que la prolifération des armes à feu 9x19mm gilets pare-balles de l'OTAN devenaient rapidement obsolètes. En 1990, l'OTAN a reconnu cette menace et a officiellement commencé à chercher dans les bras de remplacer 9x19mm avec une nouvelle arme de défense personnelle (PDW) système qui serait capable de pénétrer l'armure du corps et serait délivré au personnel qui n'a pas besoin d'un fusil ordinaire.
Mais ce qui pourrait remplacer le 9x19mm OTAN? Quand il s'agit de transpercer les blindages il existe plusieurs méthodes qui fonctionnent. Le plus simple est de simplement conduire un projectile très petit diamètre à une vitesse élevée. Et c'est ce qui fait FN. Le résultat est une cartouche de goulot d'étranglement petite avec un cas 28mm de long surmonté d'un projectile de diamètre 0,224 po. La norme militaire / LE SS190 balle de chargement dispose d'un FMJBT 31-grain. Longueur totale de la cartouche est 40.5mm, et il pèse la moitié de ce fait une cartouche de 9x19mm.
À couper à travers l'armure de corps de projectile SS190 0,224 pouces de diamètre comprend un pénétrateur en acier en forme de cône reposant placé sur un noyau d'aluminium entouré par une enveloppe en acier. Vitesse de l'5.7x28mm SS190 charge balle de 10,2 pouces d'une PDW P90 du baril est un fps 2346 respectables. Sur un pistolet Five-seveN avec 4,8 pouces baril il synchronise 2133 fps. Malgré le recul vitesse initiale élevée est d'environ 30 pour cent de moins que le 9x19mm. Cette charge 5.7x28mm a été spécialement conçu pour vaincre une cible de l'OTAN CRISAT (constitué d'une plaque de titane de 1,6 mm avec plis de Kevlar 20), et il sera, même à 200 mètres.
En plus de la charge SS190 balle (code couleur avec une pointe noire), FN a également développé un certain nombre de charges spéciales. Il s'agit notamment de la Tracer L191, Sb193 subsonique, et SS192 ronde formation. Pour les ventes commerciales FN a développé le JHP SS195 SS196 LF et V-Max. Les SS195 caractéristiques LF Hollowpoint une enveloppe qui n'a pas l'âme d'acier de la SS190. Il entraîne une JHP 28 grains à une vitesse de 2312 images par seconde revendiqué à partir d'un P90 et 2100 fps à partir d'un cinq-sept ans. Pas conçu pour se développer, et sans la pénétration d'armure corps de la SS190, ce cycle sans plomb est plutôt conçu avec un y rapide
du cycle aw.



(De gauche à droite) 5,56, 5.7x28mm SS190, 9 x 19, 0,224 BOZ, 7.62x25mm Sabot, 7.62x25mm, 5.45x18mm soviétique, 5.7x28mm SS190, SS195 5.7x28mm LF.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
Jack27



Messages : 116
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 42
Localisation : conches en ouche

MessageSujet: Re: Armement divers   Mar 19 Fév - 21:30

j’achète il est trop biennnnn I love you
allez, le P99 stp Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Jeu 21 Fév - 17:10

la M 60






Présentation

Pays États-Unis
Type automatique
Fabricant Saco Defense
Date de création 1957
Caractéristiques techniques
Munitions 7,62 OTAN
Cadence de tir 550 coups par minute
Vitesse à la bouche ≈ 855 m/s
Portée pratique 1 100 m
Masse (non chargé) 10,5 kg (avec bipied)
Masse (chargé) 13,504 kg(avec bipied et 100 coups)
Longueur 1 150,5mm
Longueur du canon 560 mm
Capacité bande de 100 à 200 coups



La M60, produite par Saco Defense, fut la mitrailleuse légère standard des forces armées des États-Unis à partir de 1957 ; elle fut notamment utilisée au Vietnam, où elle fut surnommée « The Pig » (le cochon). Malgré sa notoriété au sein du grand public, en raison de la couverture médiatique de la guerre du Vietnam et des films de guerre, ses nombreux défauts ont mené à son remplacement par la FN MAG.
La M60 était d'abord une arme peu fiable, surtout quand elle était encrassée. Ce défaut était aggravé par la complexité de son entretien. Par ailleurs, les premières versions souffraient d'un changement du canon particulièrement peu pratique. Les opérateurs devaient à la fois tenir l'arme par la poignée, car le bipied était solidaire du canon, et détacher le canon brûlant avec des gants spéciaux, puisque la poignée était fixée à la carcasse. Le canon amovible comprenait une partie du mécanisme à gaz, ce qui alourdissait le poids de chaque canon emmené en opération. Enfin le levier de sûreté fonctionnait à l'inverse de celui du M16 et du Colt M1911, ce qui constituait une source de confusion au combat.
Elle fut régulièrement améliorée. Ses versions A1 et E1 étaient destinées aux fantassins de l’US Army et aux fusiliers marins de l’US Marine Corps, qui adoptèrent en 1982 une version E3, qui n'était pas encore exempte de défauts. Une version E4, guérie de ses défauts, a fait une timide réapparition au sein de certaines unités spéciales.



Mécanique

Chambrée en 7,62 x 51 mm Otan, la M60 associe un mécanisme emprunté au Lewis Mark I sous la forme du MG-42 allemand et un système d'alimentation copié sur la MG 42. La crosse est dans la continuité de la carcasse carrée en acier usiné renfermant la majorité du mécanisme. Le couvercle renferme le système d'alimentation. Ce dernier se lève pour charger les bandes métalliques détachables M13 contenant cent cartouches de 7,62 OTAN. Le canon interchangeable est terminé par un cache-flamme. La poignée de transport est fixée sur la carcasse pour les premières versions et sur le canon pour les dernières. Le garde-main est perforé. Le levier d'armement, la sûreté et la fenêtre d'éjection sont à droite. Le cylindre et le piston nécessaires au système d'emprunt des gaz se situent sous le canon. La poignée pistolet (comprenant la sûreté à deux positions), la plaque de joue et le fût sont gainés de caoutchouc. Le guidon est fixe sur embase. La hausse dérivable comprend un œilleton de combat pour 100 à 1 000 m. L'arme reçoit un bipied repliable. La M60 peut être montée sur un trépied.
Surnommé 'le cochon' lors de son introduction pendant la guerre du Vietnam, le M60 a été utilisé par toutes les branches de l'armée américaine et est toujours en service chez les Forces spéciales. Même s'il a été remplacé par le M240, sa version améliorée M60E4 présente des rails d'accessoires modernes, un canon raccourci, une meilleure fiabilité et un poids réduit. Il est également équipé d'un bipied standard pour plus de stabilité



Versions

Celles-ci sont nombreuses. Par ordre chronologique d'apparition la M60 devient :

M60 : version originale avec le bipied fixé sur le cylindre des gaz
M60E1 : version la plus courante avec bipied fixée au cache-flamme. Également produit à Taïwan à partir de 1968 comme Mitrailleuse Type 57
M60E2 : mitrailleuse de char avec mise à feu télécommandée par solénoïde. Utilisé sur le char M60. Existe aussi crosse et poignée pistolet.
M60E3 : version allégée et dotée d'un bipied fixé sur l'arme et d'une poignée sur le canon produite en 1982 avec deux longueur de canon disponibles mais présentant de nouveaux problèmes de fiabilité, notamment d'échauffement.
M60E4 : version fiabilisée dans le courant des années 1990, disponible avec deux longueurs de canon et ayant perdu le concours d'équipement de l'armée américaine à la faveur de la FN MAG.
M60C/CA1 : mitrailleuse fixe pour hélicoptère UH-1 Huey mise à feu télécommandée par solénoïde. Peut-être montée sur affuts jumelés (M2 ou M16). La réserve en munition est de 1 000 à 6 000 coups.
M60D : mitrailleuse de portière des UH-1 Huey et CH-47 Chinook. Deux poignées arrières encadrant une détente remplacent la crosse et la poignée pistolet. La poignée de changement de canon, le bipied et les organes de visée sont ceux de la M60 de base







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Jeu 21 Fév - 23:43

le P99




Présentation

Pays Allemagne
Type pistolet semi-automatique)
Fabricant Walther Sportwaffen
Date de création 1996
Caractéristiques techniques
Munitions 9mm Parabellum , .40 S&W
Mode d'action rechargement par recul
Portée pratique 50 m
Portée maximale 100 m
Masse (non chargé) 605 g en 9 mm (1re version : 700 g) – 655 g en .40 S&W
Longueur 180 puis 181 mm
Longueur du canon 102 mm en 9 mm – 106 mm en .40 S&W
Capacité 12 à 16 (selon versions)
Viseur hausse et guidon trois points
Variantes
P99AS (Anti-stress)
P99DAO
P99QA (Quick-action)
P99C (Compact)
Smith & Wesson SW99
P99FS (Fixed Slide)
Production en cour





Le Walther P99 est un pistolet semi-automatique fabriqué en Allemagne par Walther Sportwaffen.
La conception du P99 a été amorcée en 1994 et le pistolet a été présenté en 1996. Le but principal était de développer un nouveau pistolet de style moderne pour la police et l'autodéfense qui incorporerait toutes les dernières techniques et coûterait moins cher que son prédécesseur - le Walther P88, qui n'a pas réalisé un succès commercial significatif, principalement en raison de son prix élevé.
Le P99 est distribué aux États-Unis par Walther America, une filiale de Smith & Wesson.





Le P99 est une arme moderne utilisant les dernières caractéristiques du moment.
La carcasse est faite en polymère, avec le grip arrière de poignée facilement remplaçable et disponible dans plusieurs tailles et de formes différentes pour une meilleure prise en main.
D’autres spécificités caractérisent le P99 :
platine sélective avec pré-armement de la détente ;
mécanisme de mise à feu modulaire ;
court recul de canon oscillant sur rampe ;
pontet carré, pas de marteau apparent ;
mécanisme désarmant le percuteur sur la culasse encastré ;
sûreté au choc automatique ;
indicateurs de chargement et d'armement ;
commande d'ouverture de chargeur ambidextre ;
visée réglable et à contraste ;
rail de montage pour laser ou lampe torche.
traitement Tenifer de la surface de la culasse ainsi que de la surface externe du canon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Lun 25 Fév - 17:13

le HK - MP 7




Présentation

Pays Allemagne
Type PDW
Fabricant Heckler & Koch
Date de création 2001
Caractéristiques techniques
Munitions 4,6 × 30 mm
Mode d'action emprunt de gaz, culasse rotative
Cadence de tir 950 ou 1150 (dépend de la munition)
Portée pratique 200 m
Masse (non chargé)
1,2 kg (PDW avec chargeur vide 20 coups)
1,9 kg (MP7A1 avec chargeur vide)
Masse (chargé) 1,54 kg (PDW avec chargeur 40 coups)1
Longueur 415 mm ou 638 mm (sans ou avec crosse dépliée)2
Longueur du canon 180 mm
Capacité 20, 30 ou 40 coups




Le MP7 est un pistolet mitrailleur répondant au principe d’Advanced Personal Defense Weapon (APDW) qui vise à combler le fossé entre le pistolet mitrailleur conventionnel et le fusil d'assaut. Les PDW sont destinés à doter les troupes qui ne sont pas directement employées dans les combats d’une capacité de riposte significative. Les officiers, équipages de chars ou servants d’artillerie n’ont pas besoin de s’encombrer d’un fusil d’assaut mais doivent néanmoins pouvoir faire face à une attaque inopinée et défaire des adversaires équipés de vestes pare-éclats en mesure de stopper une munition d’arme de poing.
Le MP7 est la réponse fournie par Heckler & Koch à cette demande. Il s’agit de la deuxième arme mise en production répondant à cet impératif, le premier étant le FN P90 de la FN Herstal. L’idée est de proposer une arme légère tirant une munition spécifique de petit calibre ayant une vitesse à la bouche élevée. Le MP7 tire ainsi une munition originale dont la dernière version est dotée d’un projectile en acier de 4,6 millimètres pour une masse de 2 grammes sortant du canon à 720 mètres par seconde qui est en mesure de perforer un casque ou un gilet pare-balles jusqu’à une distance d’au moins 200 mètres. Lors d’une présentation effectuée en 2003, la munition aurait perforé la protection standardisée CRISAT (constituée de vingt plis de kevlar derrière une plaque d’1,6 mm de titane) à la distance de 300 mètres, ce qui représente le triple du requis OTAN de l’époque3.
L’arme en elle-même est construite en polymère renforcé d’acier pour la carcasse. Le chargeur de 20 coups (des chargeurs de 30 ou 40 coups sont disponibles) est disposé dans la poignée. Le MP7 est équipé à l’avant d’une seconde poignée pliante et d’une crosse télescopique à l’arrière. L’arme qui est particulièrement légère peut donc être tirée à une main comme un gros pistolet en raison du faible recul de ses munitions, à deux mains grâce aux deux poignées pistolets ou encore comme une arme d’épaule avec la crosse dépliée. Cette arme est donc particulièrement polyvalente, elle peut prétendre à concurrencer des pistolets mitrailleurs compacts comme le MP5K jusqu’au fusils d'assaut à canon court.
Son mécanisme à gaz est une version réduite de celui du HK G36, ce qui est très rare pour un pistolet mitrailleur généralement opéré par recul. L’arme tire ainsi culasse verrouillée, ce qui permet l’emploi de projectiles en acier à la capacité de perforation importante.
Le MP7 est entré en production en 2001 et a été évalué par l’OTAN en même temps que son concurrent le FN P90. Les résultats ont indiqué que le calibre du P90 est « sans aucun doute plus efficace ». Cependant, la délégation allemande ainsi que d'autres ont rejeté la recommandation de l'OTAN que le calibre soit standardisé, le processus est donc interrompu pour une durée indéterminée4,5.
La version définitive, le MP7A1, équipe depuis 2004 certaines unités des Forces armées en Allemagne. La Norvège a acquis plusieurs milliers de MP7A1 en 2007. La Police militaire britannique est quant à elle équipée d’une version semi-automatique du MP7 pour des missions de maintien de l’ordre. Un certain nombre d’exemplaires est en dotation au GIGN et d'autre F-S en France et dans certaines unités des forces spéciales en Corée du Sud. Le H&K MP7A1 est également utilisé par les Navy SEALs.




Les munitions

Le MP7 est spécialement conçu Armor Piercing (AP) tours à grande vitesse permettra de cuivre plaqué projectile en acier massif (DM11), alliage plaqué projectile enveloppe en acier (DM21) ou en alliage de cuivre plomb projectile chemisé de base (Fiocchi FMJ ZP). Norme AP grande vitesse DM11 (Combat Ultime) ronde avec un 2,0 g (31 gr ) projectile a une vitesse initiale de 720 m / s (2362 ft / s), ce qui est presque aussi élevé que celui d'une .223 Remington ronde, et a une énergie initiale de 506 J (373 ft-lbf). Le DM11 tour pénètre dans la cible de l'OTAN CRISAT (20 couches de kevlar avec 1,6 mm soutien de titane), même à 200 m . La tour a un petit diamètre , ce qui permet à un redoublement capacité de pénétration et une grande capacité dans un magazine très faible.
VBR de la Belgique produit un 4.6x30mm 2-partie projectile contrôlé fragmentation qui est revendiquée pour augmenter le contenu de la cavité de la plaie permanente et doubler les chances de toucher un organe vital. allégations Heckler & Koch que la CPS Black Tip munitions faite par Fiocchi a une énergie initiale d'environ 525 J, qui serait comparable à 9x19mm Parabellum tours.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Lun 25 Fév - 17:30

le KRISS Vector






Historique de la production

Lieu d'origine États-Unis
Conçu 2006
Fabricant KRISS USA, Inc, anciennement transformationnel Defense Industries
Produit 2009-présent
Variantes SMG (pistolet mitrailleur), CRB / SO (carabine, Special Ops), SBR / SO (fusil canon court, Special Ops),SDP (pistolet de service spécial)

Caractéristiques

Poids £ 5,6 (2,5 kg) (SMG & SBR / SO)
£ 5,9 (2,7 kg) (CRB / SO)
Longueur 24,3 en (620 mm) (SMG & SBR / SO)
16 po (410 mm) w / crosse pliée
34,8 en (880 mm) (CRB / SO)
26,5 po (670 mm) w / crosse repliée
Barrel longueur 5,5 po (140 mm) (SMG, SBR / SO, SDP)
16 po (410 mm) (CRB / SO)
18,6 en (470 mm) (CRB / SO @ Canada)
Cartouche .45 ACP
Action Blowback retardé , fermé boulon
Cadence Prototype: 1500 RPM
Vecteur SMG: 1200 tours par minute
des modèles civils: semi-automatique seulement
La portée effective ~ 110 yards (environ 100 m)
Système d'acheminement 10 & 13-ronde magazine boîte amovible
de 30 cartouches w / facultatif "Magex G30" extension




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
twingo



Messages : 408
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 30
Localisation : gaillon/évreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Lun 25 Fév - 22:22

What a Face drole de gueule celui la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twingo-tuning.skyrock.com
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Mar 26 Fév - 14:51

le M 14





Présentation

Pays États-Unis
Type Fusil d'assaut semi-automatique et automatique
Date de création 1958
Caractéristiques techniques
Munitions 7,62 × 51 mm OTAN
Mode d'action emprunt de gaz
culasse rotative
Cadence de tir 700-750 coups/min
Vitesse à la bouche 850 m/s
Portée pratique 460 m 800 m avec lunette
Masse (non chargé) 5.2 kg
Longueur 1181 mm
Longueur du canon 559 mm
Capacité 20 Cartouches






Leatherneck du 4th marines en 1968 au Vietnam


Histoire et Développement


Le fusil M14 fut le premier fusil d'assaut de l'US Army qui l'adopta en 1957 en remplacement du M1 Garand et de la carabine M1. Sa production en masse démarra en 1958 et plus d'un million trois cents mille M14 furent distribués aux forces américaines entre 1959 et 1964.

Le M14 a été développé à partir d'une longue lignée d'armes expérimentales basées sur le M1 Garand. Bien que le Garand était parmi les fusils les plus avancés des années 1940, il n'était pas une arme parfaite. Des modifications ont commencé pour concevoir le design basique de la carabine M1 de base au crépuscule de la Seconde Guerre mondiale. Les changements incluaient l'ajout d'une capacité de tir entièrement automatique et le remplacement du chargement de 8 cartouches "en bloc" par un magasin détachable contenant 20 cartouches. Winchester, Remington, et la Springfield Armory détenue par John C. Garand ont offert différents designs. Le design du Garand, le T20, était le plus populaire, et les prototypes du T20 ont servi de base pour un certain nombre de fusils d'essai Springfield de 1945 jusqu'au début des années 1950.
De nombreux dérivés du M14 existent, notamment des fusils-mitrailleurs et des fusil de précision. En effet le M14 disposait d'un canon d'une très bonne longueur et de cartouches puissantes qui l'ont rendu tout à fait apte au tir de précision. Ainsi certaines variantes de tir de précision sont encore aujourd'hui utilisées par les armées américaines et servent actuellement en Irak et en Afghanistan.
Le M14 a été remplacé par le M16 à la fin des années 1960. Il a été massivement distribués aux GI et aux soldats de l'ARVN lors de la guerre du Viêt Nam. À partir de 1968, il est adopté par Taïwan qui reçoit d'abord des fusils des États-Unis (plus de 173 000 armes) puis fabrique sous licence grâce à l'achat des machines outils plus d'1 million de Type 57. Le M14 a été également livré à plusieurs pays latino-américains (Colombie, Costa Rica, Équateur, Haïti, Honduras, Nicaragua, Puerto Rico, République Dominicaine et Venezuela), africains (Maroc et Zimbabwe) et asiatiques (Corée du Sud, Israël, Jordanie, Liban et Philippines) soutenus par Washington dans les années 1970. Récemment, l'US Marine Corps l'a réemployé lors de la guerre en Irak. Le M21 a une diffusion plus restreinte puisqu'il équipa seulement au Honduras et la Tunisie en dehors des GI.



Un concept inadéquat bien vite réadapté.

La qualité du M14 dès sa conception était tout à fait excellente, mais hélas son utilisation en tant que fusil d'assaut en Corée et au Vietnam notamment démontra qu'il n'était pas adapté à cette fonction. En effet bien qu'il ait une très bonne précision et qu'il utilise des cartouches d'une grande puissance les proportions excessives du M14 (aussi bien en taille qu'en poids) le rendaient peu manoeuvrable pour les fantassins et son trop gros calibre lui interdisait le mode de tir automatique. De même la trop grande puissance de ses cartouches et le fort recul qui en découlait rendaient l'arme très peu stable au dessus d'un certaine cadence de tir ; ses chargeurs ne comprenant que 20 cartouches avaient une capacité insuffisante pour rivaliser avec les AK-47 russes. Ceux ci bien qu'ils aient été conçus 10 ans avant le M14 pouvaient tirer en rafales libres, avaient des chargeurs de 30 coups et étaient bien plus compacts que leur équivalent américain. Il semblerait donc que l'URSS ait été à l'avance sur les autres grandes puissances dans ce domaine. Cette avance fut comblée avec l'apparition du M16, mais celle ci entraina le retrait en 1964 du M14 comme arme standard de l'infanterie. On pourrait croire que cette nouveauté allait enterrer définitivement le M14, mais ce dernier restant très bien accompli et d'une qualité inégalée, il reçut la greffe d'une lunette de visée et devint un fusil de précision bien connu encore aujourd'hui, le M-21. En effet le M14 disposait d'un canon d'une très bonne longueur et de cartouches puissantes qui l'ont rendu tout à fait apte au tir de précision. Ainsi sa variante tir de précision est elle encore aujourd'hui utilisé par l'armée américaine et a servi dernièrement en Irak et en Afghanistan. La version standard du M14 n'est pour sa part plus en service que dans quelques pays aux budgets militaires limités.






Dérivé

Le M21

Le M16 remplaça les M14, mais le besoin d'un fusil de précision pour remplacer les vieux Garand M1C/D et autres Winchester 70 pendant la guerre du Viêt Nam conduisit l'US Army à se doter d'un M14 modifié pour cet usage, notamment par l'ajout d'une lunette de visée, et nommé « Rifle, 7.62mm, Sniper, M21 ». L'arsenal de Rock Island modifia 1 435 M14NM en XM21 en 1969. Bien qu'il n'ait été officiellement appelé M21 qu'en 1975, les XM21 avaient été couramment appelés M21 (sans le X) depuis décembre 1969. Capable de tirs précis jusqu'à environ 700 m, il fut le principal fusil de précision de l'US Army du Viêt Nam à son remplacement par le M24 à partir de 1988. Quelques-uns sont encore en service dans la Garde nationale et dans les unités OPFOR du Joint Readiness Training Center de Fort Polk (Louisiane). À part des versions modifiées au sein de certaines forces spéciales et des OPFOR, le M21 n'est plus en dotation dans les unités d'active aujourd'hui.
Base : M14NM (National Match)
Encombrement: 119 cm/5,3 kg
Crosse : crosse de M14 en bois, par la suite remplacée par une fibre de verre
Lunette : Leatherwood 3X-9X ART (Adjustable Ranging Telescope)
Organes de visée : hausse du M14
Munition : US M118


Une crosse en matériaux composite ou crosse squelette permet de gagner du poids, élément non négligeable.

M 14 SOPMOD


M 14 EBR


Le M25 est un M21 amélioré destiné à la base aux forces spéciales américaines.
Il se distingue du M21 par une crosse en fibre de verre, des modifications de la mécanique et un montage permettant de monter diverses lunettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Mar 26 Fév - 22:48

le Ingram MAC-10






Type pistolet mitrailleur

Lieu d'origine États-Unis
Service de l'histoire
En service 1970-1975
Wars Guerre du Vietnam
Guerre contre le terrorisme
Historique de la production
Designer Gordon B. Ingram
Conçu 1964
Fabricant Militaire Armement Corporation
Produit 1970-présent
Caractéristiques
Poids 2,84 kg (6,26 livres) vide w / o suppresseurs
Longueur 269 ​​mm (10,7 pouces) avec un stock retiré
295 mm (11,6 pouces) avec un stock rétracté
548 mm (1 pied 9,6 pouces) avec un stock étendu
545 mm (1 pi 9,45 po) avec un stock rétracté w / suppresseur de
798 mm (2 pieds 7,4 pouces ) avec un stock étendu w / suppresseur
Barrel longueur 146 mm (4,49 pouces)
Cartouche .45 ACP
9 × 19mm Parabellum
Action Blowback droite
Cadence 1090 tours / min (9mm)
1145 tours / min (.45 ACP)
Vitesse à la bouche 366 m / s (1,201 pi / s) pour 9mm
280 m / s (919 pi / s) pour .45 ​​ACP
La portée effective 50 m ( .45 ACP )
70 m ( 9 × 19mm Parabellum )
Portée maximale 100 m (pour .45 ACP)
Système d'acheminement 30-ronde magazine boîte amovible (.45 ACP)
32-ronde magazine boîte amovible (9mm)



Conception

Le M-10 a été construit principalement à partir de pièces embouties en acier. A dépasse crantées poignée d'armement à partir de la partie supérieure du récepteur , et en tournant la poignée de 90 ° serait verrouiller le verrou, et d'agir comme un indicateur que l'arme est incapable de feu. Le M-10 a un boulon télescopique , qui s'enroule autour de la barrique. Ceci permet une arme plus compacte, et équilibre le poids de l'arme sur la crosse du pistolet lorsque le magasin est situé. Les feux de M-10 à partir d'une culasse ouverte , et en plus, le poids compte tenu des résultats de boulon dans un rythme rapide de l'incendie. En outre, cette conception intègre un à rampe d'alimentation dans le cadre du pontet (un nouveau concept à l'époque) et d'économiser sur le coût du magazine ont été recyclés à partir de la Grease Gun M3, également conçu par Gordon B. Ingram. Le canon est fileté pour accepter un suppresseur , qui a travaillé en réduisant la décharge sonore, sans tenter de réduire la vitesse de la balle s'arrête ou plutôt l'air de se précipiter dans le canon, l'inhibition de la signature sonore. À la suggestion de l' armée des États-Unis , il a également agi à titre de foregrip pour inhiber la montée museau lors du tir. Ingram ajoute un petit support avec une petite courroie sous la bouche pour aider à contrôler au cours de recul automatique .




Suppressor

La principale raison de l'original M-10 était de trouver une reconnaissance de son sonore révolutionnaire suppresseur conçu par Mitchell Werbell III de Sionics . Ce suppresseur avait une conception à deux étages, le premier étage étant plus grand que le second, son but au matériel maison de déjouer l'air de se précipiter directement dans le canon. Ce suppresseur de forme unique a donné le MAC-10 un look très distinctif. Il était également très calme, à tel point que le boulon a pu se faire entendre à vélo, ainsi que le rapport suppression de la décharge de l'arme, mais seulement si subsoniques tours ont été utilisés. Le suppresseur également créé un endroit pour tenir l'arme, ce qui, combiné avec le poids il ajouté, a fait l'arme plus facile à contrôler. Durant les années 1970 aux États-Unis ont imposé des restrictions sur l'exportation des suppresseurs, et un certain nombre de pays ont annulé leurs commandes de M-10s que l'efficacité du suppresseur de MAC-10 était l'un de ses principaux arguments de vente. Ce fut l'un des facteurs qui a conduit à la faillite de l'armement militaire Corporation, une autre étant la société non-reconnaissance du marché privé. Le suppresseur d'origine Sionics est 11,44 pouces



Développé par Gordon Ingram, il est souvent connu sous le simple nom de son créateur : Ingram. Nombre de copies ont été produites par d'autres entreprises, y compris en dehors des États-Unis.
Il s'agit d'une arme très compacte et simple à haute cadence de tir qui a connu un certain succès auprès des unités antiterroristes, notamment pour les assauts dans les avions où sa compacité, sa puissance de feu et la perforation réduite de certaines de ses munitions sont particulièrement adaptés. Le MAC, avec sa silhouette courte parfaitement parallélépipédique, entra dans la légende à la télévision et au cinéma, le plus souvent dans les mains des méchants. Cette notoriété ne fut néanmoins pas synonyme d'un important succès commercial, faute de clientèle militaire suffisante.
Cette arme permet le tir automatique ou au coup par coup, et est dotée d'un mécanisme actionné par le recul, le tir étant effectué culasse ouverte. Elle est équipée d'une crosse d'épaule de petite taille, insuffisante pour permettre un tir stable et confortable, et d'une sangle à l'avant de l'arme qui remplit médiocrement le rôle de seconde poignée frontale. Tous ces facteurs contribuent à rendre l'arme très difficilement contrôlable en l'absence d'un entrainement adapté. Sa portée pratique n'excède donc guère 25 mètres.
Le canon est fileté afin d'adapter un silencieux massif qui permet de rendre l'arme plus contrôlable parce qu'il l'alourdit mais aussi parce qu'il offre une meilleure prise pour la seconde main. Ce silencieux lui fait en revanche perdre l'avantage de sa faible longueur. Il possède deux chambres, la première est d'un diamètre supérieur au premier (et d'ailleurs plus grand que l'arme elle-même) et réduit le son au point que seul le bruit de la culasse en mouvement est audible lors du tir. Le filetage bien qu'étant originellement destiné au silencieux a également mis à profit pour toute une gamme d'accessoires : compensateur de relèvement, extension du canon, faux silencieux, poignée frontale...
Le MAC 10 (couramment appelé M10) est chambré en 9 mm Parabellum et en .45 ACP, utilisant respectivement le chargeur du Walther MPL et du M3A1 Grease gun.
Un modèle plus compact appelé MAC 11 chambre la .380 ACP. Cette munition de faible puissance très rarement employée dans les pistolets mitrailleurs lui donne une cadence de tir très élevée. La faible puissance de sa munition le rend particulièrement efficace pour les interventions dans les contextes où une pénétration excessive est dangereuse, comme dans les avions.
Comme le M10, il peut être équipé d'un important silencieux qui le rend plus facile à contrôler.
Une version du MAC 11 chambrée en 9 mm Parabellum a également été produite, il s'agit d'une arme spécifique dont la carcasse est rallongée et qui est nommée M11/9mm.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Lun 4 Mar - 17:54

le SIG 550



Présentation

Pays Suisse
Type semi-automatique
automatique
rafale de 3 coups1
Fabricant Swiss Arms
Date de création 1990
Caractéristiques techniques
Munitions 5,6 mm Suisse (Milice suisse)
5,56 mm OTAN (version export)
Mode d'action emprunt de gaz
culasse rotative
Cadence de tir 600 ou 900 coups par minute
Vitesse à la bouche 905 m/s
Portée pratique 600 m
Portée maximale 3 300 m
Masse (non chargé) 4,100 kg
Longueur 1 000 mm (crosse dépliée)
772 mm (crosse repliée)
Longueur du canon 528 mm
Capacité 20 à 30 coups (ou 100 coups)






Le SIG-550 est le fusil d'assaut officiel de l'armée suisse (Fusil d'Assaut ; F ass 90) fabriqué par Swiss Arms (anciennement SIG Arms AG). Conçu dans les années 1980, il fut introduit progressivement dès 1988 dans l'armée suisse, remplaçant ainsi le Stgw 57/Fass 57 (également construit par SIG). Après maintenant vingt ans de service actif, le SIG 550 a été décliné en différentes versions, vendu à plusieurs groupes d'intervention, et reste un excellent fusil d'assaut. SIG continue d'ailleurs à l'offrir à l'export et il est encore son produit phare en matière d'armes d'épaule.



Historique

Le Sig-550 fut précédé dès les années 60 du prototype SG 530-1, jamais mis en production, puis des versions SIG-Manurhin SG-540/542/543 destinée à l'exportation dès leur conception2 et fabriqués en France.

Technique

Le SIG 550 réglementaire en Suisse utilise le 5,6 mm Suisse, conçu pour une portée normale de 300 mètres. Les versions "Export", chambrent la 5,56 mm OTAN . Une intéressante caractéristique des SIG 550/551/552 réside dans leur magasin en plastique translucide (20 et 30 coups) qui peuvent être imbriqués pour faciliter un rechargement rapide. Le SIG 550 est efficace jusqu'à 400 mètres avec l'emploi de la hausse tambour et du guidon (600 m avec une lunette).
Ses principales qualités sont l'entretien facilité et la précision, certes obtenue au détriment de la légèreté et de la maniabilité, primordiales en combat urbain. C'est une arme conçue pour des combats de type "guérilla" avec tireurs embusqués, mobiles, apparentés aux snipers. Il est d'ailleurs possible de monter une lunette sur le SIG-550.Tous disposent d'un sélecteur de feu permettant de choisir le mode de tir désiré : semi-automatique, rafale de trois coups, automatique ou sécurité. Ils peuvent de plus accueillir différents appareils d'aide à la visée à la place de leurs organes de tir standards. Ils sont cependant équipés d'une sécurité empêchant le tireur civil d'utiliser l'arme en rafale 3 coups ou en automatique, question de sécurité. L'achat d'une arme pouvant tirer en rafales est soumis à un permis (interdit en Suisse sauf permis spécial).
Leurs magasins sont conçus dans un matériau plastique translucide afin que le tireur puisse d'un coup d'œil évaluer combien de cartouches il reste dans son magasin (qui en contient initialement 20 ou 30). Plusieurs magasins peuvent être encastrés les uns contre les autres, bien que généralement les utilisateurs ne dépassent pas trois exemplaires à cause de la gêne engendrée par trop de magasins supplémentaires. La crosse des différents SIG est creuse et repliable pour faciliter leur transport.
Il est conçu pour permettre à un tireur débutant de loger ses 20 premières cartouches dans une cible de 50 cm de diamètre à 300 m.
Il peut être équipé du lance-grenades M203 américain en dotation dans l'armée suisse.





Dérivés

SIG-551 : Version SWAT universelle, Militaire et unité spéciale avec canon court.
SIG-552 : Version commando encore plus compact que le SIG-551.
SIG-553 : Version améliorée du SIG-552
SIG-556 : Version carabine d'assaut destiné au programme de la nouvelle carabine de l'US Army.


SIG 552



Dernière édition par bidass le Mar 5 Mar - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
Jack27



Messages : 116
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 42
Localisation : conches en ouche

MessageSujet: Re: Armement divers   Mar 5 Mar - 19:29

Rhaaa ,qu'il est beau Wink
en plus il est made in France (enfin presque )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Jeu 7 Mar - 18:04

le Barrett M82




Description technique

Type : Fusil anti-matériel
Concepteur : Barrett
Conçu en : 1980
Produit en : 1982
Variantes présentes : M82 M82A1 M82A1A M82A1M M82A2 M82A3 XM107 (M107)
Pays : États-Unis
Calibre : .50 BMG (12.7 x 99 mm)
Cadence de tir : semi-auto
Portée efficace : 3200 m
Portée maximum : 10000 m
Vélocité : 854m/s
Capacité du chargeur : 10 cartouches
Longueur : 1448 mm
Longueur du canon : 737mm
Poids à vide : 14,1 kg




Le Barrett M82 plus connu comme le M82 ou le M107) est le plus célèbre et le plus répandu des fusils de précision à avoir été conçu pour pouvoir tirer la puissante cartouche de calibre .50, conçue à l'origine pour la mitrailleuse lourde Browning M2HB. Né de l'imagination de Ronnie Barrett en 1982 (d'où le nom de l'arme), il est développé par la American Barrett Firearms Company. On l'appelle aussi "Light Fifty" par rapport à son gros calibre de 12.7x99mm (.50 calibre BMG en anglais). On trouve plusieurs variantes du M82, notamment le M82A1 (et A3) et le bullpup M82A2. Le M82A2 n'est plus fabriqué, bien que le XM500 puisse être vu comme son successeur potentiel, tant qu'il emploie une configuration bullpup.
Vendu à plus d'une trentaine de pays, dont la Belgique, la Grande-Bretagne, la France, l'Italie, Israël, l'Espagne, le Danemark, la Finlande, la Suisse, la Grèce, la Suède, le Mexique, et bien évidemment les États-Unis, le M-82 est de loin le plus grand succès commercial de cette catégorie d'armes de précision.
C'est en 1990, pendant l'opération Tempête du désert que le Barrett prouva sa redoutable efficacité. Utilisé en grand nombre contre les unités irakiennes, il détruisit des camions, des radars, des carlingues d'avions, et immobilisa même des blindés.
C'est suite à cette démonstration de force que le Barrett réussit à se tailler une place de choix sur le marché de l'exportation, mais également sur le marché civil aux États Unis.
Il semble ainsi avoir aujourd'hui un bel avenir devant lui, au sein des nombreuses armées qui l'ont adopté et à travers ses nouvelles variantes améliorées.







L'efficacité du M-82 repose principalement sur sa puissante munition de calibre .50. Ses dimensions peu communes (12.7 x 99 mm) lui conférant un pouvoir de pénétration exceptionnel : elle peut ainsi traverser des véhicules, détruire des obstacles en béton, perforer certains blindages, le tout avec une vitesse à la bouche de 854 mètres par seconde et une portée maximale de pratiquement dix kilomètres. Les fusils de très gros calibres sont également une menace sérieuse pour les hélicoptères.
L'apparence du M-82 est assez caractéristique : l'arme est entièrement réalisée en acier, elle est très longue, très lourde et le garde-main entourant le canon est largement ventilé. On notera aussi la taille inhabituelle du chargeur, de la fenêtre d'éjection des douilles et du frein de bouche à l'extrémité du canon. Un bipied est installé en série, le tir en position debout ou accroupie relevant de l'illusion vu le recul au moment du tir, et la lunette de série possède un grossissement jusqu'à dix fois. Elle peut évidemment être remplacée par de nombreux autres types de systèmes de visée.
Le M-82, qui est semi-automatique, utilise un système de rechargement se basant sur le recul. Lors du tir, le canon du fusil recule d'environ 25 mm sous l'effet de l'explosion de la poudre de la cartouche tirée. La puissance de cette dernière confère une force importante au recul de ce canon. Celui-ci vient donc pousser en arrière la culasse mobile, provoquant l'éjection de la douille usagée, puis l'extraction d'une nouvelle munition du chargeur. Une fois le recul transféré à la culasse mobile, le canon revient dans sa position initiale. Puis, la culasse est renvoyée elle aussi vers sa position initiale grâce à un imposant ressort placé dans la crosse, poussant alors la nouvelle munition dans la chambre du fusil et tendant le ressort du percuteur. L'arme est alors prête à un nouveau tir. À noter que le M-82 est alimenté par chargeurs détachables de 10 cartouches.





Dernière édition par bidass le Ven 8 Mar - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
Achille
Secrétaire
Secrétaire


Messages : 343
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation : Evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Jeu 7 Mar - 20:25

"C'est suite à cette démonstration de force que le Barrett réussit à se tailler une place de choix sur le marché de l'exportation, mais également sur le marché civil aux États Unis."

C'est quoi le marché civil dont il parle ?
Du tir sur cible ? Ou pour le force de l'ordre ? (bien que je vois pas trop pourquoi les cops utiliseraient un tel calibre ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Jeu 7 Mar - 20:32

tu peux l'acheté cette arme au state (dans certain état ) avec un calibre différent le calibre 416 Barrett très proche du 50 BMG, mais légal. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
Achille
Secrétaire
Secrétaire


Messages : 343
Date d'inscription : 02/09/2011
Localisation : Evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Jeu 7 Mar - 22:37

Oki, en tout cas, ça s'est du snip ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex76160



Messages : 9
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: Armement divers   Ven 8 Mar - 0:24

Achille a écrit:
Du tir sur cible ? Ou pour le force de l'ordre ? (bien que je vois pas trop pourquoi les cops utiliseraient un tel calibre ...)

Les forces de l'ordre de différents pays, notament celles de New York, utilise le Barrett M-82A1 en calibre 12.7 mm x 99 (.50 BMG) depuis des hélicoptères pour stopper des fuyards en voiture en logeant une balle dans le bloc moteur stoppant ainsi le véhicule.

Les forces spéciales de la Marine Nationale (Commando Marine) utilise la même méthode, on à pu le constater avec la prise d'otage du voilier Le Ponant en Somalie. Lors de l'arrestation des pirates sur le sol, un tireur d'élite, du commando Hubert, équipé d'un fusil TAC 50 à stoppé d'un tir dans le moteur le 4x4 des pirates depuis la portière d'un hélicoptère Panther.

Ces armes sont d'ailleurs aussi appelé "arme anti-matériel".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://association-unit-a.forumactif.org/
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Ven 8 Mar - 16:41

merci pour ce petit complément
quelque photo en rab Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Ven 8 Mar - 17:00

le Gepard M1





Type Fusil anti-matériel
Origine Hongrie
Utiliser
Utilisateurs Hongrie , Etats-Unis , la Turquie , la Croatie , qui sont actifs dans l'ex-Union soviétique
Production

Designer Ferenc Földi
Dates de production 1991-présent
Numéro de produit plus de 9000
Description

Poids 17.5 kg
Longueur 1570 mm
La longueur du canon 1100 mm
Calibre 12,7 mm ou 14,5 mm selon version
Munitions 12,7 x 108 mm ou 14,5 mm
Conduire seul coup
Vitesse à la bouche 860 m / s
portée 2000 m
Fournir recharger après chaque tir




Les fusils anti-matériel Gepard fusils sont une famille de hongrois conçu pour détruire des cibles non blindés ou légèrement blindés.
Ces fusils de sniper anti-matériel calibre à longue distance et il a une grande précision ainsi qu'une haute vitesse de sprint . Le Gepard proviennent de canons anti-chars de la Seconde Guerre mondiale, créés pour endommager les premiers véhicules blindés, mis au point par les Britanniques. En conséquence, les fusils anti-matériel est tombé en désuétude: les chars lourds épaisse armure signifie que même les plus lourds fusils ne pouvaient percer. Cependant, en 1987, l'armée hongroise a tenté d'obtenir une arme compacte et mobile qui pourrait endommager des cibles légèrement blindées. Le projet a été dirigé par l'ingénieur Földi colonel Ferenc (Armée populaire hongroise Institute of Technology), et a abouti à la création du Gepard.





Description

Le M1 est le premier fusil Gepard à entrer en service. Elle se caractérise par une longue tige pour augmenter la précision, et un squelette de calcium spécial pour réduire le poids, et utilise la cartouche lourde soviétique 12,7 x 108 mm . Cependant, le fusil est difficile à rechargé . La M1 est une arme monocoup et doit être rechargé manuellement. Pour ce faire, le tireur doit tourner et tirer le verrou, laissant la prise et insérez la nouvelle balle. Cette technique fastidieux ralentit la cadence de tir de l'arme. Une autre difficulté qui hante le M1 est le recul excessif. Le problème de recul a été résolu avec l'ajout d'un recul du canon. La conception a été inspirée par les canons de l'artillerie qui a eu des problèmes similaires. Pourtant, les fusils Gepard avaient besoin d'un ajout spécial, un télescope à fort grossissement. Améliorations, comme l'ajout d'un canon plus long, ont conduit à la variante M1A1, mais ils ont apporté le poids de 21 kilogrammes, ce qui en fait une arme trop lourde pour de nombreux usages.
La M1 est avant tout une arme de précision, pas destiné à être utilisé comme une arme sur le champ de bataille, mais pour une utilisation par des unités des forces anti-terroristes et spéciaux, principalement l'adoption de la règle du «one shot, one kill" . La photo d'action unique a été choisi de réduire le nombre de pièces mobiles et donc la réalisation de précision. À titre de référence, cinq coups de feu tirés d'une distance de 1300 m doit se situer dans un diamètre de 25 cm. En outre, l'armée hongroise a décidé d'acheter 25 fusils Gepard M1 pour une utilisation dans le domaine de l'anti-matière fusil, mais a jusqu'ici refusé d'acheter plus tard. Compte tenu de la grande importance de la M1, les tireurs d'élite ont été donné l'instruction de laisser tomber l'arme si elle est forcée de battre en retraite, les pièces seulement asportarne, de manière à la rendre inutilisable.
Une version semi-automatique M1 a été produit plus tard. Appelez-M2, les concepteurs de réduire la longueur du canon et le poids. Une version plus courte pour les parachutistes appeler M2A2 a été créé pour faciliter les forces aéroportées et les opérations spéciales , en particulier pour être utilisé sur le côté, grâce à un système avancé de recul. Une fibre optique oculaire système a été développé (ou au moins proposé) afin de permettre l'utilisation d'un M2A2 pour la protection de VIP. Bien que 12,7 × 108 mm cartouche est assez puissant pour être une cartouche arme à feu portative, Fellegi a décidé que ce n'était pas assez: il ordonna donc le développement de la M3, d'un calibre de 14,5 × 114 mm , équipant d'une nouvelle capacité destructrice qui, avec l'augmentation de la précision et de la distance, a fait la M3 Gepard la carabine la plus populaire.
Cependant, il a été suivi par trois autres modèles: Le M4 et M5 cherché à avoir des améliorations M2, avec des matériaux plus solides pour plus de fiabilité. Les nouvelles versions ont une finition beaucoup plus en forme de boîte et bruni, alors que M1 et M3 sont habituellement peint avec vert-olive. Le M5 Gepard est un fusil à verrou pour les tireurs d'élite militaires et ne pèse que 13 kg, tandis que le M4 est un fusil semi-automatique antimateriale. Le chargeur 10 coups grande, caractéristique de M2 et M3, a été remplacé par un chargeur d'une capacité de 5 rounds. la version finale de la M4 et M5 peut tirer à la fois la Russie et l'OTAN de munitions de 12,7 mm, car le canon est remplaçable sur le terrain.
Enfin, la famille de fusils Gepard pris fin avec la M6. Cette arme utilise des munitions de 14,5 × 114 mm , tel que le M3, mais la structure est plus robuste et présente une lunette de visée amélioré. Le M3 et M6 sont des fusils seulement antimateriale: En raison de la balistique extérieure des projectiles autrement puissants de 14,5 mm, la précision diminue de manière significative au-dessus de 1000 mètres. Cette grande puissance destructrice est très efficace pour détruire les hélicoptères, APC, des stations radars mobiles.
La production de la Gepard a été inégale, depuis sa conception et le premier prototype a vu le jour à la fin du régime communiste et la première production a commencé au début de 1990, tandis que la capacité de production de la Hongrie a été réduite en raison du processus de transformation l ' économie de marché . Les premières voitures ont été assemblées à Vízgépészeti Vállalat (Société Idrotecnica État). Production et développement de Gepard étaient autrefois l'apanage de la société Báthory-Épszolg Kft , qui a récemment commencé la production du fusil de sniper à culasse mobile nouvelle armée hongroise et l'unité antiterroriste de la police "Szép 7,62 × 51 mm. " Ce fusil sniper plus petit, plus maniable et calibre standard de l'OTAN, si la plupart de ses éléments de conception à Gepard, étant donné que son concepteur, Ferenc Szép également participé à l'élaboration d'armes Gepard. Par la suite, la production de fusils Gepard, y compris la nouvelle compacte de GM-6 Lynx , a été transféré à la société SERO Kft, qui continue à ce jour ( Mars 2009 )




commando marine

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Jeu 4 Avr - 14:52

la MG 42



La Maschinengewehr 42 allemande, plus connue sous son code de nomenclature MG42, est considérée comme l'une des meilleures mitrailleuses de la Seconde Guerre mondiale. Les premières armes arrivèrent dans les unités au cours de l'année 1942. Elle fut largement utilisée par l'infanterie de la Wehrmacht pendant la deuxième moitié de la Seconde Guerre mondiale et ses dérivés modernes comme la MG3, la M53 ou la MG42/59, chambrés en 7,62 OTAN, sont encore en service dans de nombreux pays.




Présentation

Pays Allemagne
Type Mitrailleuse
Fabricant Mauser Werke AG
Wilhelm Gustloff-Stiftung
Steyr-Daimler-Puch,
Grossfuss AG, MAGET (Maschinenbau und Gerätebau GmbH, Berlin-Tegel)

Caractéristiques techniques
Munitions 7,92 mm x 57 (7,92 mm Mauser)
Cadence de tir 1 200 à 1 800 coups/min
Vitesse à la bouche 750 m/s (selon munition)
Masse (non chargé) 11,5 kg sur bipied, 18 kg sur trépied léger antiaérien, 32 kg sur trépied d'infanterie
Longueur 1 220 mm
Longueur du canon 530 à 535 mm
Capacité bandes de 50 et 250 coups
Rayures du canon : 4, à droite
Verrouillage : par galets
Fonctionnement : par court recul du canon (action directe de la veine gazeuse), culasse calée, renforceur de recul et refroidissement par air






Histoire

L'armée allemande lança la conception de la MG42 pour pallier le principal défaut de sa mitrailleuse précédente, la MG34. Celle-ci, bien que très efficace et polyvalente, avait un coût de fabrication trop élevé pour une nation en guerre, et exigeait beaucoup de matériaux et de main d'œuvre spécialisée car elle intégrait un nombre important de pièces requérant un usinage de précision. Metall und Lackierwarenfabrik Johannes Grossfuss AG, spécialiste du métal embouti, fut chargée du développement de la nouvelle arme en 1939. Le principe du court recul du canon, déjà en vigueur sur la MG34, fut conservé avec un accélérateur de recul faisant aussi office de cache-flamme en bout de canon. Mais le mécanisme de verrouillage de la culasse fut repensé en utilisant le brevet (n° US2089671 du 8 juillet 1933) du polonais Edward Stecke (Panstwowe Wytworine Uzbrojenia). Il utilisait deux galets situés dans la tête de culasse qui étaient poussés contre le canon pour verrouiller l'ensemble. Durant le recul, ils étaient ressérés, séparant le canon et culasse. Le chargeur d'assaut de son prédécesseur et sa fixation furent abandonnés pour simplifier l'ensemble. La méthode de fabrication s'inspira de celle du MP-40, avec un recours important à l'estampage et à l'assemblage par soudure, le montage étant réalisable dans des ateliers de mécanique standards (selon un mode de production déjà mis en œuvre pour le Chauchat). Le modèle créé, appelé MG39, était encore assez similaire à la MG34 mais sa construction requérait deux fois moins de temps (75 heures au lieu de 150) et moins de métal. Son prix de revient était de 250 Reichsmark contre 327. L'étude fut poursuivie pour améliorer encore l'arme, le sélecteur de tir fut lui aussi abandonné et la construction encore simplifiée. Cette version fut officiellement adoptée par la Wehrmacht sous le nom de MG42. Au moins quatre sociétés furent chargées de la fabrication en série : Grossfuss, Mauser-Werke, Gustloff-Werke et Steyr-Daimler-Puch. Dès 1942, 17 915 exemplaires furent construits, 116 725 suivirent en 1943, 211 806 en 1944 et 61 877 en 1945.
Une de ses caractéristiques les plus appréciées était sa cadence de tir, de 1 800 au debut de sa fabrication à 1 200 coups par minute au milieu de l'année 1944. Elle rendait les différentes détonations indiscernables pour l'oreille humaine et le bruit de son tir ressemblait à une déchirure dans du tissu (Les Alliés la surnommèrent d'ailleurs "la tronçonneuse d'Hitler" en raison du son si caractéristique qu'elle produisait). Elle était aussi moins sensible à la poussière et plus légère avec 11,6 kg en configuration bipied. Sa cadence de tir provoquait un échauffement rapide du canon dont l'échange était réalisable en 6 à 10 secondes, et deux ou trois canons étaient fournis avec chaque arme, ce qui garantissait une cadence de tir pratique assez élevée. La MG42 pouvait être montée aussi bien sur les trépieds destinés à la MG34 que sur le nouveau modèle dessiné spécialement pour elle, le Lafette 42, pesant 20,5 kg. Son emploi sur les blindés fut cependant assez limité car la MG34 donnait satisfaction dans ce rôle, son canon plus lourd chauffait moins vite.

La société Mauser créa une Maschinengewehr 45 ou MG42V qui, au lieu d'une culasse verrouillée, utilisait l'ouverture retardée. Seuls dix exemplaires furent produits avant la chute du régime nazi mais son système d'ouverture retardée par galet devint la base des armes de la société Heckler & Koch.
La MG42, tout à la fois peu onéreuse, facile à produire en série, fonctionnelle et robuste, révolutionna l'univers des mitrailleuses au point que certains exemplaires capturés furent utilisés par les Américains pendant la guerre. La possibilité de la monter sur bipied, trépied ou sur véhicule, ainsi que son canon démontable, en faisait une arme plus polyvalente et mobile que les mitrailleuses alliées, sa cadence de tir très élevée était également un gage d'efficacité. Elle fut donc abondamment adoptée et sera source d'inspiration après le conflit. Son système d'alimentation a servi de modèle à la M60 et à la « Minimi » de la FN Herstal, son système de détente a été repris presque à l'identique (les pièces sont interchangeables) sur les mitrailleuses françaises "AA52" et "AANF1".






Versions

MG39 premiers prototype, encore doté d'un sélecteur de tir et ressemblant à la MG34.
MG42 série principale pendant la Seconde Guerre mondiale
MG45 développement par Mauser avec culasse à ouverture retardée, 10 exemplaires.
MG42/58 rechambrée en 7,62 OTAN. Fabriqué par la FAO (arsenal d'Oviedo) pour l'Armée espagnole.
MG42/59 rechambrée en 7,62 OTAN. Fabriquée en Grèce (EBO), en Iran (Defense Industries Organization) et en Italie (Beretta et Franchi).
MG1 première version pour la Bundeswehr, rechambrée en 7,62 OTAN. Fabriquée au Pakistan (MG1A3 P par les POF).
MG2 seconde version pour la Bundeswehr, rechambrée en 7,62 OTAN.
MG3 troisième version pour la Bundeswehr, rechambrée en 7,62 OTAN. Également produite sous licence en Turquie (MKEK)
MG74 version autrichienne produite en RFA.
M53 version yougoslave en 8 mm Mauser (proposé par Zastava Armes en .30-06 US (rarissime et 7,62 OTAN pour l'exportation).






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Ven 19 Avr - 23:13

L' UMP




Présentation

Pays Allemagne
Type recul à culasse fermée
semi-automatique
rafale de deux coups
automatique
Fabricant Heckler&Koch
Date de création 1999
Caractéristiques techniques
Munitions .45 ACP
.40 S&W
9 mm Parabellum
Cadence de tir 600 coups par minute
Portée pratique 100 m
Masse (non chargé) 2,2 kg
Longueur 450 mm crosse pliée
690 mm crosse déployée
Longueur du canon 200 mm
Capacité 25 coups (.45 ACP)
30 coups (.40 S&W et 9 mm Parabellum)



Versions

UMP9 : version en 9 mm parabellum à magasin courbe.
UMP40 : version en calibre .40 S&W à magasin droit.
UMP45 : version en calibre .45 ACP à magasin droit.



UMP du 2 Rgt de Hussard

Le pistolet mitrailleur UMP (Universale Maschinenpistole en allemand : pistolet mitrailleur universel) est une arme fabriquée par la firme Heckler & Koch mit en vente depuis 1999 et avant tout conçue pour le marché policier d'Amérique du Nord avec l'ambition d'y remplacer le MP5.
Doté d'une carcasse en polymère et d'un mécanisme plus simple que celui du MP5, il est moins cher et plus léger. Il semble pourtant compléter les arsenaux plutôt que de se substituer au MP5 et à son considérable succès commercial et opérationnel. Il équipe aussi depuis peu les armureries de la gendarmerie nationale française, cette dernière ne l'utilisant qu'en cas de crise majeure (plan épervier, état d'urgence...)ainsi que le 2 rgt de Hussard et d'autre FS .
Afin de correspondre aux usages de son marché de prédilection, il a été en premier lieu chambré en .45 ACP puis en .40 S&W avant de connaître une version en 9 mm Parabellum, le calibre le plus souvent employé dans les pistolets mitrailleurs. La version chambrée en 9 mm est facilement reconnaissable à ses chargeurs incurvés alors que les deux autres versions sont dotées de chargeurs droits. L'UMP peut être converti d'un calibre à l'autre par changement du canon, de la culasse et du chargeur.
Le .45 ACP et le .40 S&W présentent un recul plus important que le 9 mm Parabellum et cet inconvénient est accru par le poids réduit de l'arme. Afin que l'UMP demeure contrôlable, la cadence de tir théorique est limitée à 600 coups par minute, ce qui est relativement faible pour un pistolet mitrailleur moderne. Son chargeur contient 32 cartouches.
Le mécanisme est plus conventionnel que celui du MP5, puisqu'il est opéré par le recul sans système de retardement de l'action. Il tire culasse fermée en automatique, semi-automatique et par rafales de deux coups. Lorsque le chargeur est vide, un mécanisme retient la culasse en arrière de telle sorte qu'il n'est pas nécessaire de la manœuvrer pour chambrer une cartouche après avoir introduit un nouveau chargeur.
En plus de ses organes de visée, il est doté de deux rails Picatinny, l'un au-dessus de l'arme et l'autre au niveau de la garde et peut en recevoir deux supplémentaires sur les côtés. Ces rails standards permettent de monter rapidement une très large gamme d'accessoires : lunettes, viseur à acquisition rapide de type reflex comme les EOTECH, pointeur laser IR, lampe tactique, poignées tactiques. Le cache-flamme est conçu pour accepter un silencieux QD (quick detachment) « clipable ».










Dernière édition par bidass le Lun 3 Juin - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Jeu 9 Mai - 19:12

le HK 416 & 417



Présentation du hk 416

Pays Allemagne
Type Fusil d'assaut
Fabricant Heckler & Koch
Date de création 2005-présent
Durée de service 2005-présent
Caractéristiques techniques
Munitions 5,56 × 45 mm OTAN
Mode d'action Rechargement par emprunt de gaz, tête de culasse rotative
Cadence de tir 700-900
Masse (non chargé) 3,02 kg (D10RS)
3,490 kg (D14.5RS)
3,560 kg (D16.5RS)
3,855 kg (D20RS)
Longueur Crosse dépliée :
781 mm (D10RS)
881 mm (D14.5RS)
933 mm (D16.5RS)
1 017 mm (D20RS)
Longueur du canon 264 mm (D10RS)
368 mm (D14.5RS)
419 mm (D16.5RS)
505 mm (D20RS)
Capacité 20 ou 30 cartouches
Variantes D10RS, D14.5RS, D16.5RS, D20RS, MR223/MR556, HK417





Le HK416 est un fusil d'assaut de la firme allemande Heckler & Koch, une version améliorée de la carabine M4.
À l'origine, il devait être nommé HKM4, mais il fut changé en raison d'un recours en justice de la firme Colt's Manufacturing Company, qui se croyait détentrice des droits commerciaux du M4. Un arrangement à l'amiable a été convenu. Néanmoins il est important de noter que Colt a été débouté suite a un procès intenté par Bushmaster ; M4 a été reconnu comme un terme générique par la justice américaine.
Le terme HK416 est issue du système de référencement interne de Heckler & Koch États-Unis.
Le système de piston à emprunt de gaz HK416 est similaire à celui équipant déjà les fusils HK G36 et remplaçant le système à emprunt de gaz direct utilisé par les M4 et M16. Ce système a été repris de l'AR-18 d'Eugene Stoner et « amélioré ».
Il est uniquement disponible pour les agences gouvernementales et les organisations militaires. Il peut être acheté en tant qu'arme complète ou bien en tant que kit comprenant le boîtier de culasse supérieur pour la conversion d'une arme de la famille Colt M4/M16. Il n'est jusqu'à présent pas destiné à la vente aux civils, ce rôle étant dévolu au récent MR223 qui en est étroitement dérivé.


Caractéristiques notables (différences avec la carabine M4)

Piston à système d'emprunt de gaz à court recul :
Aucun retour direct de gaz dans le boitier de culasse ;
Le boitier de culasse et la culasse ne chauffent pas ;
Moins de nettoyage nécessaire (aucun résidu de combustion de poudre, aucun encrassement dû aux gaz de combustion) ;
Système d'amortissement amélioré ;
Chargeur en acier amélioré :
Alimentation, fiabilité, durée de vie et de service améliorées ;
Canon, culasse, verrou de culasse et course corrigés ;
Amortisseur, extracteur et ressort corrigés :
Canon HK forgé à froid ;
Système de rail modulaire flottant HK avec fixation rapide ;
Bouchon de tir à blanc de sécurité et chargeur spécifique.

Évolution

Le HK 417 est un modèle fondé sur le HK416 mais conçu pour utiliser une munition de calibre 7,62 x 51 mm OTAN. Équipé d'un chargeur en polymère d'une capacité de 20 cartouches, il est par ailleurs d'apparence et de manipulation similaire.
Le MR223 (appelé MR556 sur le marché nord-américain) est la version civile du HK416. Il est équipé d'un canon de 16,5 pouces et ne fonctionne qu'en mode semi-automatique. Le déplacement de l'axe postérieur de verrouillage de la carcasse interdit le remplacement de la carcasse inférieure par un modèle capable de tirer en rafale.







Présentation HK417

Pays Allemagne
Type Fusil d'assaut
Fabricant Heckler & Koch
Date de création 2005-présent
Durée de service 2005-présent

Caractéristiques techniques
Munitions 7,62 x 51 mm OTAN
Mode d'action Rechargement par emprunt de gaz, tête de culasse rotative
Cadence de tir 600 coups par minute
Masse (non chargé) 3,87 kg (canon de 12"),
4,05 kg (canon de 16"),
4,23 kg(canon de 20")
Longueur 805 / 885 mm (canon de 12", crosse rentré/déplié),
905 / 985 mm (canon de 16", crosse rentrée/dépliée),
1 005 / 1 085 mm (canon de 20", crosse rentrée/dépliée)
Longueur du canon 305 mm (12") standard
406 mm (16") standard
406 mm (16") précision
508 mm (20") précision
Capacité chargeurs polymère de 10 ou 20 cartouches et possibilité de chargeur à tambour de 50 cartouches



Le HK417 est un fusil d'assaut de la firme Heckler & Koch, basé sur le modèle HK 416 mais chambré en 7,62 x 51 mm OTAN.
Le HK417 a le même fonctionnement que son prédécesseur. Les premiers prototypes utilisaient un chargeur acier de 20 cartouches, remplacé dans les dernières versions par une version en polymère transparent similaire à celui utilisé sur le modèle HK G36, sans toutefois la possibilité de fixer plusieurs chargeurs les uns sur les autres. L'arme est disponible en version automatique ou semi-automatique. La version destinée au marché civil est appelée MR 308. Le nombre fait référence au calibre .308 winchester, il est aussi appelé MR 762, 762 faisant toujours référence à son calibre, mais cette fois dans le système métrique.

Il existe 3 variantes du HK417 :
Modèle HK417 "12 pouces"
Modèle HK417 "16 pouces"
Modèle HK417 "20 pouces"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
bidass
Président
Président


Messages : 2629
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 35
Localisation : réserve d'evreux

MessageSujet: Re: Armement divers   Dim 16 Fév - 17:37

UTAS UTS-15





Type: Fusil à pompe
Lieu d'origine: Turquie
Historique de production
Conçu 2006-2012
Fabricant UTAS
Produit 2012-Présent
Variantes :
UTS-15 Desert
UTS-15 Marine
UTS-15 de chasse

Caractéristiques:
Poids £ 6,9 (3,100 g) vide
Longueur 28.3 dans (72 cm)
Barrel  longueur 18,5 (47 cm)
Cartouche 12 Gauge
Action À pompe
Le système d'alimentation Double, sélectionnable tubes 7-ronde magazines
Spectacles Picatinny fourni pour l'optique



L'histoire de l'UTS-15 fusil de chasse a commencé aux alentours de 2006, lorsque la célèbre société américaine Smith & Wesson a décidé d'élargir sa gamme de fusils de chasse avec une nouvelle et de préférence peu orthodoxe arme tactique. A cette époque, Smith & Wesson n'ont pas fabriqués fusils de chasse dans la maison, mais plutôt ils ont utilisé le processus d'OEM, estampage leur nom sur les fusils de chasse fabriqués pour eux en Turquie par un fabricant bien établi UTAS Makina, qui a également fait des fusils de chasse de qualité pour d'autres célèbres marques américaines comme Savage- Stevens et Kimber. Après quelques considérations, il a été décidé de commencer par la conception peu orthodoxe de l'Afrique du Sud fusil Neostead et essayer de l'améliorer. Suite à cette décision, UTAS obtenu les droits de brevet et des échantillons de fusil Neostead de ses concepteurs. Après l'évaluation initiale, il a été décidé de revoir complètement arme, tout en conservant sa configuration bullpup de base et deux sur-le-corps les magazines mais de créer tout le reste de la base. Tout le travail de développement a été effectuée à l'installation UTAS en Turquie, sous la direction de l'expert en armes légères américain renommé Ted Hatfield. En 2008 environ Smith & Wesson sont retirés de ce projet en raison de ses problèmes internes, et UTAS continué le développement de sa nouvelle arme sous son propre nom. Ce fusil de chasse, désigné comme UTS-15 (qui signifie Urban Tactical Shotgun 15-tours), a été affiché en premier au public à IDEX 2011, et au moment d'écrire ces lignes (été 2011), il entre dans la production dans deux usines appartenant à UTAS - un en Turquie (à fournir des armes à l'Europe, l'Asie et l'Afrique) et l'autre aux Etats-Unis (à fournir aux marchés américains). Il faut noter que la société UTAS prévoit d'étendre sa gamme de produits et d'introduire la version semi-automatique de leur fusil de chasse, suivi de quelques autres armes comme des fusils et des lance-grenades, tous basés sur la même plate-forme brevetée.










Caractéristiques

Les fonctions suivantes sont de série sur tous les modèles UTS-15:
conception Bullpup: poignée pistolet et gâchette sont situés à l'avant de la culasse du cylindre et l'ensemble de l'action. Ceci permet pour une même longueur du canon comme un fusil de chasse traditionnelle, mais raccourcit la longueur totale de l'arme.
Monté sur rail Picatinny: permet le montage d'une grande variété de fer et de viseurs optiques.
Tubes de magasin double: mettre au-dessus du canon pour permettre un accès facile aux ports de chargement.
Alternatif ou sélectionnez l'alimentation de tube: un sélecteur situé sur le dessus de l'ensemble tuyau / baril permet l'utilisation de plusieurs types de munitions (ex: chevrotines et birdshot; chevrotines en caoutchouc et en granules; etc.)
Built-in de contrôle laser / lumière: le côté droit de la poignée est réservé pour les contrôles (un bouton) pour contrôler la lumière et laser assemblage en option.
Canon fileté: . baril filetage Beretta de style pour les tubes d'étranglement permet l'UTS-15 pour être adapté à toutes les situations et une gamme d'accessoires
Accessoires et équipements en option pour la UTS-15 (comme indiqué par UTAS USA):
Avant et arrière vue assemblage: . usinés à partir d'une billette solide de 7000 ordonnance aluminium mat anodisé noir terminent ces sites sont hauteur et en dérive réglable
Tactique Choke Tube: usiné à partir d'acier de qualité 4140 de l'ordonnance et mat bruni terminé. Cette étranglement caractéristiques museau pointes et les ports de gaz pour culotte. Également considéré comme un cylindre étouffé il peut être utilisé pour la cuisson des limaces ainsi que buck coup.
7.5 "Barrel Extension: .. usiné à partir d'acier 4140 de qualité munitions avec une finition mate noire d'oxyde Cet attachement est filetée pour visser dans le UTS-15 canon (comme le tube tactique Choke)
Red Laser / lampe de poche à l'unité: l'unité laser / lampe de poche est spécialement conçu pour l'UTS-15 fusil de chasse. La lampe de poche jette un objectif de 200 lumen faisceau focalisé à l'allumage (en utilisant le bouton de contrôle intégré sur la poignée). Le laser est de haute intensité et réglable en hauteur et en dérive. Le boîtier en aluminium usiné pour le laser / lampe de poche est titulaire de deux batteries au lithium et est spécifiquement conçu pour glisser dans le tube baril de retenue dans le stock bas sous le canon où il est maintenu en place par le capuchon de retenue de canon. Les UTAS fourni ensemble est livré avec le matériel nécessaire pour monter l'ensemble dans le fusil de chasse


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-normand.pro-forum.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armement divers   Aujourd'hui à 21:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Armement divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Divers stickers VW
» RCS : Faits divers
» base + divers objets pour les mc
» [Recherche] Divers pieces pour citroen GSA break
» fait divers parisien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merc Of Normandie :: Le Coin Technique :: Info / News-
Sauter vers: